Activités visées

1. a) Identifier et mobiliser les sources et ressources pédagogiques, professionnelles et associatives pour maintenir et développer son métier.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

1. b) Mener un dialogue professionnel permanent pour étayer sa pratique et posture professionnelle.

2. a) Assurer l’accompagnement psychologique des individus dans des situations de souffrance au travail.

2. b) Réaliser l'acompagnement professionnel.

3. a) Revitaliser la dimension collective au travail.

3. b) Mettre en place un cadre d’analyse des pratiques.

3. c) Conduire des actions de médiation et de gestion de conflits au travail.

3. d) Sensibilisation et diffusion des connaissances en santé au travail et aux transformations socio-techniques (ateliers, communication, formation, vulgarisation…).

3. e) Accompagnement managérial collectif en matière de prévention en santé et de transformations sociotechniques au travail.

4. a) Prospecter et analyser la commande/demande des organisations.

4. b) Construire et négocier les propositions d’intervention et leurs conditions de faisabilité.

4. c) Analyser le travail et construire un diagnostic.

4. d) Restituer les analyses et diagnostics et coconstruire le dispositif de transformation avec les acteurs.

4. e) Accompagner les institutions dans le déploiement de mesure de prévention de la santé au travail et risques psychosociaux.

Compétences attestées

 1. Développer et maintenir une veille sur le monde du travail et le métier de psychologue du travail.

- Acquérir et actualiser les connaissances, les méthodologies et les techniques d’intervention en psychologie du travail.

- Prendre part aux discussions du métier de psychologue du travail.

- S’engager à une pratique réflexive pour développer son expertise professionnelle.

2. Accompagner les individus.

- Prendre en charge les salariés en difficultés dans et en dehors des situations de travail.

- Accompagner les personnes dans leur parcours professionnel.

3. Soutenir les collectifs de travail.

- Proposer un dispositif d’analyse du travail en fonction de la demande 

- Animer des groupes d’analyse du travail.

- Engager des dynamiques subjectives individuelles et collectives sur les questions du travail.

- Analyser les situations de travail et accompagner les professionnels de l’entreprise dans la recherche de solution.

- Proposer des actions de formation.

4. Intervenir sur/dans les organisations .

- Proposer des services d’intervention.

- Analyser la commande/demande.

- Comprendre et analyser des situations de travail.

- Rendre visible les processus psychologiques, collectifs et organisationnels engagés dans ces situations.

- Restituer les analyses et accompagner les actions de transformation du travail.

- Mettre en œuvre des dispositifs de prévention de la santé au travail. 

Secteurs d'activités

Impliqué conjointement sur les plans de l’efficacité des organisations et de la santé au travail, le psychologue du travail intervient dans différents champs d’activité et d’emploi et dans des institutions différentes tous secteurs confondus : entreprises de production et de services, administration centrale, collectivités territoriales, associations. Il peut exercer ces différentes activités comme travailleur indépendant et/ou salarié.

Concrètement, les secteurs d’activités visés par la certification concernent : le conseil et l’intervention dans les organisations du travail (accompagnement du changement et des transformations socio-techniques et digitales des organisations, gestion de problématiques socio-professionnelles…), le champ de la santé au travail (service santé au travail, des consultations « souffrance au travail », intervention RPS, sensibilisations et formations collectives en entreprise, actions collectives…), la gestion des ressources humaines (coaching organisationnel ou personnel, formation, recrutement, mobilité professionnelle…), l’accompagnement des transitions professionnelles (recrutement, reclassement, reconversion, insertion/accompagnement), VAE, la formation (interne ou externe aux entreprises) aux problématiques des transitions socio-techniques et de santé au travail. Dans certaines entreprises ou institutions, il peut rejoindre les service (recherche et développement (R&D), contribuant à des projets innovants liés à la qualité du travail et de la santé dans ces organisations.  

Type d'emplois accessibles

Psychologue du travail, pouvant prendre les appellations suivantes : consultant en cabinet d’expertise, consultant en risques psychosociaux, psychologue consultant en santé au travail, intervenant en prévention des risques professionnels, consultant en conduite du changement.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le conseiller en insertion professionnelle (CIP) favorise par des réponses individualisées l'insertion sociale et professionnelle des jeunes ou des adultes rencontrant des difficultés d'insertion ou de reconversion (en prenant en compte les dimensions multiples de l'insertion : emploi, formation, logement, santé, mobilité, accès aux droits…). Son action vise à les aider à construire et à s'approprier un parcours d'accès à l'emploi et à surmonter progressivement les freins rencontrés.
Le CIP accueille les personnes individuellement ou en groupe et facilite leur accès à des informations concernant l'emploi, la formation et les services dématérialisés. Il appréhende la personne dans sa globalité et analyse ses besoins. Il identifie ses atouts, ses freins, ses motivations et ses compétences pour élaborer avec elle progressivement un diagnostic partagé de sa situation.
Afin de favoriser les interactions entre les publics et leur environnement socio-économique, il s'appuie sur ses connaissances du bassin d'emploi, du marché du travail, de l'offre de formation, des dispositifs et des aides. Il travaille en équipe, en réseau et dans un cadre partenarial avec des structures et des acteurs de son territoire d'intervention qu'il a identifiés. Il rend compte de son activité à sa structure et aux prescripteurs et en assure le traitement administratif à l'aide d'outils bureautiques et numériques.
Afin d'accompagner les personnes vers l'emploi, le CIP définit avec elles lors d'entretiens individuels centrés sur la personne, des parcours d'insertion adaptés à leurs projets, leurs ressources et leurs besoins. Ces parcours sont structurés en étapes que le CIP réajuste en fonction de la progression effective des personnes et des évolutions de l'environnement socio-économique. Il les suit dans la réalisation de leurs parcours en utilisant les services numériques adaptés et contribue à la levée des freins rencontrés. Il conçoit, prépare et anime différents ateliers sur des thèmes liés à leur parcours d'insertion. Le CIP analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
A partir de l'analyse de son territoire et dans une démarche projet, il prend contact avec des employeurs pour développer des modes de coopération. Il aide et conseille des employeurs pour le recrutement et l'intégration de différents publics depuis l'analyse du besoin jusqu'à la mobilisation des mesures et prestations adaptées. Il définit des modalités de collaboration avec les employeurs et contribue à l'insertion durable des publics dans l'emploi. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de développement durable.
Le conseiller en insertion professionnelle inscrit ses activités dans les missions de sa structure et respecte les principes éthiques du métier. Suivant son contexte de travail, il peut se spécialiser dans un champ spécifique de l'insertion. Autonome dans le déroulement de ses interventions, il est placé sous la responsabilité hiérarchique du directeur de la structure ou du chef de service.
Il intervient dans les locaux de son organisme et selon ses missions dans ceux des partenaires ou en entreprise.
Le CIP est en contact principalement avec le public de sa structure (jeunes, travailleurs en situation de handicap, demandeurs d'emploi, salariés, cadres, seniors, bénéficiaires des minima sociaux, personnes sous main de justice…). Il travaille seul ou en équipe et entretient des liens permanents avec les acteurs locaux de l'insertion sociale et professionnelle.
Ses interventions s'effectuent dans le cadre d'horaires généralement réguliers.

... lire la suite

- Analyse de besoins de formation
- Réalisation de bilans de compétences
- Aide à la construction de projets d’insertion ou ré insertion
- Accompagnement social

... lire la suite

- Préparation du plan de formation
- Assistance à la gestion et l’administration du personnel en charge de la formation
- Utilisation des outils du système d'information RH
- Assistance à la direction RH dans la réalisation des entretiens et enquêtes auprès des salariés notamment pour ce qui concerne le plan de formation
- Assistance à la réflexion sur la GPEC et à son opérationnalisation
- Application à la formation d’une démarche Qualité
- Veille sur les nouveaux outils de formation
- Utilisation de sites d’information sur la formation professionnelle

... lire la suite