Activités visées

- Conseil en matière de fiscalité 

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Réalisation des formalités fiscales pour des tiers 

- Suivi des procédures de contrôle et des procédures contentieuses 

- Détection des irrégularités fiscales 

- Prévention des litiges fiscaux  

- Préparation des audits fiscaux   

Compétences attestées

- Comprendre, analyser et appliquer la réglementation fiscale nationale, européenne et internationale (afin de conseiller les entreprises comme les particuliers dans l’ensemble des domaines de la fiscalité) 

- Évaluer les évolutions possibles de la législation fiscale (afin d’anticiper leur mise en œuvre et les adaptations nécessaires)

- Déterminer le résultat fiscal de l’entreprise à partir de son résultat comptable

- Analyser la situation patrimoniale et estimer l’incidence fiscale des opérations envisagées par les entreprises ou les particuliers (afin de mettre en place une stratégie fiscale d’optimisation des coûts fiscaux) 

-  Conseiller les entreprises et les particuliers dans la conduite des procédures de contrôle et de contentieux    

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention 

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine 

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale 

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines 

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines 

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux 

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation 

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère 

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles 

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe 

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif 

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité 

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale  

 Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.  

Secteurs d'activités

- K : Activités financières et d’assurance 

- M : Activités spécialisées, scientifiques et techniques  

Type d'emplois accessibles

- Auditeur comptable en cabinet comptable ou en entreprise 

- Consultant en cabinet d’expertise comptable 

- Juriste-fiscaliste  

- Responsable fiscal en grande entreprise 

- Gestionnaire de patrimoine en établissement financier 

- Conseiller en investissements financiers en cabinet ou en entreprise 

- Conseiller en gestion de capitaux en cabinet ou en entreprise  

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Diplôme Responsable comptable

Niveau Bac +3 / Bac +4

Le Responsable Comptable assure la responsabilité d’un service comptable, ayant vocation à élaborer, à interpréter et à diffuser, au sein de l’entreprise ou à l’extérieur, toute information comptable ou financière, en lien direct ou indirect avec les états financiers.
Il supervise et contribue directement à l’ensemble des processus comptables, permettant à l’entreprise de satisfaire les exigences réglementaires d’élaboration des comptes sociaux ou consolidés. Il encadre également les déclarations fiscales et sociales, dont il se porte garant. Pour réaliser l’ensemble de ces tâches, caractérisées par une forte cyclicité et une grande technicité, il s’appuie sur une équipe de collaborateur qu’il encadre, anime et forme.
Les normes comptables évoluant régulièrement, et la matière fiscale et sociale étant elle-même très changeante, il intervient régulièrement pour analyser la manière dont les nouvelles exigences s’appliquent à l’entreprise et faire évoluer en conséquence les outils de gestion et le système d’information financier, dont il assure de fait la maîtrise d’ouvrage.
Il participe au processus budgétaire et aux décisions financières (investissement, financement de l’entreprise) et plus largement au pilotage financier stratégique de l’entreprise. Pour les organisations de grande taille, il peut être un acteur de ces processus, fournissant les informations requises et participant à la définition, à la mise en place, à l’exploitation et à l’évolution des outils. Pour les organisations plus petites, le Responsable Comptable aura ces tâches dans son champ de responsabilité directe.
Il constitue l’interlocuteur privilégié sur tous les sujets en lien avec l’utilisation des données comptables, financières ou des déclaratifs sociaux ou fiscaux de l’entreprise. Les échanges se font à l'interne et l'externe (commissaires aux comptes, administration fiscale, organismes sociaux, banquiers…).

... lire la suite
La production des informations financières est de plus en plus automatisée et toujours plus abondante. Leur interprétation et leur exploitation à des fins de gestion ou pour satisfaire à des obligations légales et réglementaires sont d’une complexité croissante.Les emplois visés supposent une certaine autonomie de travail, sous le contrôle d’un cadre ou d’un professionnel libéral, et des compétences techniques dans les domaines suivants : comptabilité, finance, droit des affaires, droit social, droit fiscal, informatique et management. De plus, la maîtrise de l’anglais appliqué aux affaires et une bonne culture économique sont nécessaires.La personne doit savoir analyser et interpréter des opérations courantes et les transcrire dans le système d’information comptable et financier d’une organisation en s’appuyant sur des ressources informatiques. Elle doit être capable de produire les états financiers d’entités simples, les déclarations fiscales et sociales correspondantes, d’intervenir sur le dossier de révision légale ou contractuelle de telles entités, de produire les informations utiles à leur gestion (comptabilité de gestion et budgets), d’instrumenter et de prendre des décisions financières (gestion de la trésorerie et du crédit client). Elle doit également savoir rechercher dans la documentation technique (par exemple, le Code général des impôts) les réponses à une question imprévue et communiquer par oral et par écrit les résultats de son travail (exemple : commenter les résultats du reporting mensuel dans une entreprise).
... lire la suite

- Accueil et communication avec un client ou un prospect de la banque physiquement présent ou à distance
- Réalisation des opérations bancaires entrant dans son champ d’action
- Recueil des informations qui permettent la découverte du client, de ses projets, de ses besoins
- Anticipation et/ou réaction face aux événements de la vie du client (naissance, décès, mariage, séparation, perte emploi…)
- Formalisation de la relation avec un client dans un contexte omnicanal
- Proposition de produits, de services et de solutions d’épargne en fonction de l’intérêt du client et des besoins identifiés
- Recherche et propositions de solutions en réponse à un besoin de financement de la part d'un client
- Accompagnement du client tout au long des opérations commerciales en cours et à venir le concernant
- Prospection, prescription, recommandation de nouveaux clients
- Identification et maîtrise des risques opérationnels
- Traitement des réclamations
- Exploitation des documents de gestion de l’unité de travail (tableaux de bord, rentabilité, risques, évolution, marges de progrès…)
- Restitution, à l'écrit ou à l'oral, de son activité à sa hiérarchie (analyse risque de son portefeuille, activité commerciale, prospection, indicateurs de rentabilité)
- Utilisation des outils de prévention, de suivi et de contrôle de son établissement
- Identification et compréhension des organes et grands principes de régulation bancaire et du financement de l'économie
- Développement de sa curiosité professionnelle en enrichissant ses connaissances dans un environnement évolutif

... lire la suite