Activités visées

- Gestion des institutions de services de santé et médicaux sociaux pour personnes en situation de handicap, âgées, victimes de traumatisme ou de violence ou en perte/manque d’autonomie 

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Accompagnement des personnes sur l’activité physique, l’activité du sport et les activités de rééducation 

- Diagnostic analytique et global du manque d’autonomie physique, neurosensoriel, psychologique et sociale

- Conception et/ou coordination du programme de réadaptation à partir du diagnostic individuel, familial et social 

- Mise en place et suivi de protocoles de soins et de réadaptation 

- Accompagnement au management des équipes pluridisciplinaires dans le champ de la santé 

- Participation à l'élaboration et la mise en place et évaluation de dispositifs de formation dans le champ de la santé 

- Implication dans la mise en place et le suivi d'une démarche qualité 

- Participation à l'élaboration, l'organisation, la mise en place, l'évaluation et le réajustement des parcours de santé   

Compétences attestées

- Connaitre tous les métiers médicaux, paramédicaux, du secteur médico-social et d’exercice sur titre qui interviennent dans l’amélioration de l’autonomie 

- Analyser une situation clinique comportant des informations scientifiques et professionnelles 

- Identifier les leviers d’action en intégrant les dimensions bio-psycho-sociales et environnementales de l’autonomie et de la santé d’un individu ou d’une communauté  

- Réaliser un diagnostic organisationnel dans la prise en charge d’une personne dans une situation menaçant son autonomie 

- Organiser un programme de réadaptation pour maintenir/restaurer l’autonomie des personnes en mobilisant les réseaux des différents acteurs et les ressources socioéconomiques réglementaires et juridiques dans le champ de la santé 

- Organiser le travail d’une équipe pluri-professionnelle  

- Mettre en œuvre des démarches qualité   

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention 

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine 

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale 

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines 

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines 

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux 

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation 

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère 

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles 

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe 

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif 

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité 

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale 

  Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.  

Secteurs d'activités

- Q86.10-Z : Activités hospitalières 

- Q86.90-D : Activités des infirmiers et des sages-femmes 

- Q86.90-E : Activités des professionnels de la rééducation, de l’appareillage et des pédicures-podologues 

- Q87.3 : Hébergement social pour personnes âgées ou handicapées physiques 

- Q88.1 : Action sociale sans hébergement pour personnes âgées et pour personnes handicapées 

- Q85.59-A : Formation continue d’adultes  

Type d'emplois accessibles

- Directeur service de santé et services médico-sociaux 

- Cadre santé d’unité de soins ou de service paramédical 

- Chef de service ou surveillant paramédical 

- Formateur en santé  

- Coordonnateur de soins  

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

L’ADVF  réalise  pour  les  particuliers  l’entretien  courant  de  leur  logement  et  de  leur  linge  en  veillant  à  la qualité de sa prestation et en respectant les règles d’hygiène. Il (elle) intègre dans sa pratique les principes du développement  durable. 

Il (elle) accompagne les personnes fragilisées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. L’ADVF les assiste pour s’habiller, pour faire leur toilette et pour se déplacer. Il (elle) les aide à  préparer les repas et à faire  les courses, à préserver les relations et les activités sociales. Il (elle) tient compte des attentes, des besoins et des consignes de la personne aidée et de son entourage. Il (elle) organise son travail de façon rationnelle  et est réactif (réactive) face aux changements, aux imprévus et aux différentes façons de faire et d’être des personnes. L’ADVF adapte ses activités en fonction du degré de dépendance des personnes, en fonction des conditions matérielles et de la présence  éventuelle d’autres intervenants. Il (elle) peut être amené  à  utiliser  un  cahier  de  liaison  permettant  la  transmission  d’informations  et  la  passation  de consignes. 

  L’ADVF assure essentiellement la garde de jeunes enfants, mais il (elle) peut également intervenir auprès d’enfants scolarisés (hors soutien scolaire). 

Il (elle) intervient dans le respect des consignes des parents et des habitudes familiales pour le lever et le coucher  des  enfants,  la  toilette  et  le  repas.  Sa  prestation  est  réalisée  dans  l’objectif  de  contribuer  aux apprentissages de base des enfants. Il (elle) organise des activités ou des sorties en fonction de l’âge et du nombre d’enfants. 

  L’ADVF peut intervenir auprès de personnes en situation de handicap vivant  à domicile. Dans l’exercice de ses activités, l’ADVF peut être amené(e) à mettre en œuvre les compétences attestées par le certificat d’acteur prévention secours du secteur de l’aide à domicile (APS-ASD)* ou par le certificat Sauveteur  secouriste  du  travail  (SST).  Il  (elle)  veille  à  la  sécurité  des  personnes  et  préserve  sa  propre sécurité  en  appliquant  les  gestes  et  les  postures  adaptés.  En  situation  d’urgence,  il  (elle)  applique  les gestes de premiers secours et alerte les intervenants  concernés. 

 L'ADVF tient compte des limites  de sa fonction et du cadre d’intervention convenu avec la personne aidée ou les parents. 

 Il (elle) est en relation avec les proches de la personne aidée et les parents des enfants, avec l’encadrant de l’entreprise ou de l’association, des professionnels de la santé et avec d’autres prestataires de services. Il (elle) respecte la confidentialité des informations reçues. 

L’emploi  s’exerce  le  plus  souvent  à  temps  partiel.  Les  horaires  sont  en  discontinu  et  les  plannings variables.  Le  travail  peut  s’effectuer  durant  la  journée  et  parfois  la  nuit,  tous  les  jours  de  la  semaine,  y compris le weekend. Il nécessite des déplacements sur les différents lieux d’intervention. La possession du permis de conduire et d’un véhicule est souvent  nécessaire. 

... lire la suite

Les Gestionnaires d’établissements médicaux et médico-sociaux occupent à la fois un métier stratégique et opérationnel de direction de structures sanitaires et médico-sociales et peuvent ainsi recevoir de leur conseil d’administration une délégation spécifique et réglementaire concernant :
-    la conception, la définition et la mise en œuvre collective des modalités de fonctionnement de la structure et du projet d’établissement ou de service;
-    la gestion et l’animation des ressources humaines et la gestion des moyens matériels et financiers disponibles, de même que l’organisation des travaux liés au patrimoine de la structure ou des prestations de services logistiques ;
-    la coordination avec les institutions sanitaires, sociales et médico-sociales et intervenants extérieurs, ainsi que la communication externe ;
-    l’amélioration continue des prestations et services aux personnes et aux familles dans le cadre d’une démarche qualité, sur la base de bilan et évaluations épisodiques .
Ces professionnels sont également susceptibles d’exercer une responsabilité d'encadrement technique de structures ou services développant des activités sanitaires et médico-sociales, mais encore des activités connexes, ressortissant à des missions éducatives, culturelles, d’accueil et d’hébergement, etc. appartenant à la fonction publique, à des établissements privés ayant une mission de service public, à des associations ou des fondations ainsi qu’à des sociétés privées à but lucratif. Ils ont en charge l’application des objectifs politiques et économiques des instances décisionnaires et étudient la faisabilité technique et financière des projets. Ils sont à même de proposer des projets de développement, d’animer et de superviser des équipes et d’assurer les relations stratégiques et politiques de leur établissement avec les autres structures et administrations du secteur.

... lire la suite

Diplôme Responsable associatif

Niveau Bac +3 / Bac +4

Le responsable d’association exerce des fonctions de direction et/ou d’encadrement au sein d’une association ou d’un réseau d’associations, il exerce sa fonction par délégation du conseil d’administration, en lien étroit avec le président et les membres du bureau. Le périmètre de responsabilité s’adapte à la taille de la structure : le responsable d’association dirige soit la structure, soit un service au sein de cette structure, mais les compétences mises en œuvre sont identiques.
Le métier visé par la certification « responsable d’association » est directeur d’une petite association (moins de 9 ETP), ou responsable de service (cadre) dans une association ou réseau associatif plus important. Les responsables associatifs managent de petites associations ou exercent des fonctions d’encadrement dans des associations plus importantes.

... lire la suite