Activités visées

- Coordination d'activités, gestion de l’information, des moyens et des ressources et management des équipes afin d'assurer la prise en charge des publics (patients, personnes âgées, personnes handicapées, personnes en difficultés sociales...) au sein d’établissements, services et organisations sanitaires et médico-sociaux.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Coordination des missions et gestion de projets au sein d’institutions telles que les Agences Régionales de Santé, l’Assurance Maladie, le Ministère de la santé, les agences sanitaires et institutions de prévention, éducation pour la santé et promotion de la santé, les établissements de santé.

- Conception, mise en œuvre, analyse et valorisation de projets de recherche clinique, épidémiologique et de santé publique, au sein de structures de recherche publiques ou privées, des structures d’observation et de veille sanitaires ainsi que des agences sanitaires.

- Veille professionnelle, études et travaux de recherche et d’innovation.

- Conception, planification, mise en œuvre et évaluation d’une intervention et/ ou d’un projet de recherche en Santé Publique ou en promotion de la santé dans le respect du cadre législatif et réglementaire en vigueur.

- Mobilisation des outils de plaidoyer en promotion de la santé.

- Construction d’une réflexion théorique et pratique structurée sur les enjeux éthiques liés à la prise de décision dans les domaines cliniques, de santé publique, de promotion de la santé et des nouvelles technologies en santé.

Compétences attestées

- Elaborer, piloter, analyser et évaluer un projet en santé : diagnostic, programmation, mise en œuvre, conduite du changement, évaluation et étude d’impact.

- Rechercher, hiérarchiser et synthétiser de l’information scientifique dans le domaine de la santé pour développer une analyse critique des données disponibles.

- Analyser des données d’enquêtes quantitatives et qualitatives à l’aide de logiciels spécifiques.

- Analyser les grands problèmes de santé publique et leurs déterminants en France et dans le monde pour définir des priorités d’action en santé.

- Repérer et solliciter les acteurs du système de santé permettant de concevoir, financer et mettre en œuvre un projet de santé (programme de recherche, programme stratégique, démarche qualité…).

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines - Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Secteurs d'activités

- Q : Santé humaine et action sociale

- M : Activités spécialisées, scientifiques et techniques

- O : Administration publique

- P : Enseignement

- U : Activités extraterritoriales

Type d'emplois accessibles

- Attaché de direction d’établissements et services sanitaires et médico-sociaux

- Responsable qualité, gestion des risques

- Coordonnateur de parcours de soins

- Coordonnateur de programme de santé

- Chargé de projet ou de mission en santé publique, prévention, promotion de la santé et recherche

- Coordinateur(trice) d'études cliniques

- Consultant(e) en santé internationale

- Épidémiologiste

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Les titulaires effectuent diverses activités liées à la relation avec les publics en insertion. Si ces professionnels exercent dans différentes structures et si leurs intitulés de métier sont variés, leur point commun est bien de mobiliser les compétences de la certification.

L’accueil et l’information des publics

Les Casp assurent la réception physique et téléphonique des publics en insertion en adaptant leur langage pour les mettre en confiance et recueillir leur demande et en adoptant une posture professionnelle. Ils identifient les besoins urgents pour apporter un premier niveau de réponse. Ils informent les personnes sur les services proposés par leur structure et sur les interlocuteurs pertinents, en interne et en externe.

Le recueil et le traitement de l’information, la communication

Les Casp effectuent un travail de veille et de traitement de l’information afin de pouvoir communiquer les informations pertinentes aux personnes accompagnées, aux collègues et aux partenaires. Ils constituent des supports d’information à mettre à la disposition du public. Ils organisent leur poste de travail afin de rendre accessibles les informations pertinentes et sont en mesure de (co-) animer des réunions d’information collectives.

Orientation des personnes

Les Casp s’informent sur les dispositifs et les partenaires afin d’être en capacité d’orienter les personnes accompagnées vers les dispositifs et les partenaires pertinents pour répondre à leur demande. Ils assurent le suivi de la démarche d’insertion professionnelle, par exemple en organisant des rendez-vous, en informant les partenaires pour passer le relais ou en mettant en place une collaboration permettant un suivi.

Accompagnement des personnes dans la construction d’un parcours d’insertion

Les Casp identifient les attentes et les besoins de la personne accompagnée, écoutent sa demande, éventuellement aident à sa formulation en s’assurant d’une bonne compréhension mutuelle. Ils élaborent un diagnostic approfondi de la situation de la personne et co-construisent avec elle le projet d’insertion sociale et professionnelle et la démarche d’accompagnement. Ils mobilisent la personne en tenant compte de ses aptitudes et de ses motivations ainsi que de son rythme et de ses limites. Ils informent en faisant preuve de pédagogie et soutiennent l’autonomie de la personne accompagnée afin de lui permettre d’être actrice de ses démarches. Ils instaurent une relation de confiance en prévenant les conflits par l’utilisation d’une méthode de communication non violente. Ils évaluent avec la personne les démarches entreprises et réinterrogent avec elle le déroulement de l’accompagnement pour pouvoir ajuster la démarche si nécessaire.

Travail en équipe et en réseau

Les Casp sont amenés à travailler en équipe dans un collectif de travail et en partenariat avec des acteur.ices extérieur.es. Ils effectuent de la veille sur les dispositifs et partenaires de l’insertion, repèrent les acteurs pertinents, créent, développent ou entretiennent un réseau de partenaires afin de pouvoir orienter et suivre leur public. Ils participent à des réunions, transmettent les informations, construisent ou entretiennent des relations privilégiées avec les partenaires afin de faire vivre un réseau local efficace ; ils œuvrent à la synergie entre partenaires.

Restitution et analyse des situations d’accompagnement

Les Casp assurent le suivi de la démarche d’insertion. Ils renseignent des plannings, des formulaires, des fiches de liaison, rédigent des courriers ou des mails en utilisant des outils bureautiques. Ils prennent des notes sur le déroulement des démarches d’accompagnement et sur les ajustements réalisés afin de pouvoir les analyser et en rendre compte. Ils actualisent leurs pratiques professionnelles, y compris en participant à des colloques, séminaires, formations, échanges de pratiques avec les pairs. Ils constituent des bilans de leur intervention à destination des collègues, des partenaires ou des financeurs. Ils sont à même d’interroger les situations mettant en jeu leur éthique professionnelle.

... lire la suite

Diplôme Responsable associatif

Niveau Bac +3 / Bac +4

Le métier visé par la certification « responsable associatif » est directeur d’une petite association (moins de 9 ETP), ou responsable de service (cadre) dans une association ou réseau associatif plus important. Les responsables associatifs managent de petites associations ou exercent des fonctions d’encadrement dans des associations plus importantes. Ce métier est désigné par différents termes selon le secteur d’activité, la culture de l’association et le poste occupé : - Directeur d’association, adjoint de direction - Responsable de service : responsable administratif, chargé-e- d’administration et des finances, responsable de service/de secteur, cadre administratif et de gestion - Responsable de projet : chef-fe- de projet, responsable de développement, chargé-e- d’insertion, coordinateur-trice de réseau, responsable de pôle

... lire la suite

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Services et prestations des secteurs sanitaire et social participe à la réalisation des missions dévolues aux établissements et services sociaux, sanitaires, médico-sociaux, soci-éducatifs. Il travaille en grande proximité avec les professionnels de la santé, les travailleurs sociaux, les partenaires institutionnels. Il s'inscrit son activité dans une logique de réseau.
Il met ses compétences techniques, administratives et relationnelles au service de publics demandeurs de soins, de services, de prestations sociales... Dans son cadre d'intervention, grâce à une connaissance précise des offres de service et des publics, il procède à l'analyse des besoins, il permet l'accès aux droits, il propose des services et prestations, il organise et gère leur mise en oeuvre, il contribue au système d'information.
Il participe à l'évolution de la structure et, selon la structure employeur, il peut assurer la coordination et l'animation d'équipe.
L'action de ce professionnel se déroule dans le respect des obligations légales et contractuelles, des procédures internes, avec une marge d'autonomie définie avec l'employeur.

... lire la suite