Vous qui voulez que l'on reconnaisse vos compétences

Comme plus de 350 000 candidats certifiés par la VAE, lancez vous ! Avril vous aide à identifier un projet qui correspond à votre expérience et vous dirige vers le bon contact.

Exemples de diplômes parmi les 10 plus demandés :

Le secrétaire assistant médico-social assure, au sein des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales, l'accueil et la prise en charge des patients et des usagers, la planification des activités du service, le traitement et le suivi administratif des dossiers, la coordination des opérations liées au parcours des patients ou des usagers.
Il exerce sous l'autorité d'un professionnel de santé ou d'un chef de service, d'un cadre administratif ou d'un coordinateur de secrétariats d'une structure sanitaire, médico-sociale ou sociale dans le respect des procédures et de la réglementation en vigueur et en utilisant la terminologie et les techniques spécifiques au secteur. Il travaille au sein d'une équipe pluridisciplinaire et est l'interface entre tous les intervenants et le public accueilli.
Il réalise des tâches diversifiées liées à la spécialisation médicale, médico-sociale ou sociale du pôle ou du service dans lequel il exerce : admissions, renseignements socio-administratifs, saisie de comptes rendus médicaux ou opératoires, avec un degré d'autonomie et de responsabilité variable selon le contexte.
La mission d'accueil est essentielle : la qualité relationnelle, le respect de l'éthique et de la déontologie sont primordiaux dans la tenue de l'emploi. Le secrétaire assistant médico-social évalue la demande des usagers ou des patients avec discernement, les renseigne, les conseille et les oriente en prenant en compte la dimension sociale, de façon à faciliter le travail des professionnels de santé ou des travailleurs sociaux, dans le cadre de sa délégation de responsabilités.
Ayant accès à des informations confidentielles, le secrétaire assistant médico-social est soumis aux règles du secret professionnel et, dans le secteur sanitaire, exerce son métier dans le respect de la « loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé » et de la « loi de modernisation de notre système de santé ».
Les conditions d'exercice de l'emploi varient selon la taille et la typologie des structures - publiques ou privées - dans lesquelles le secrétaire assistant médico-social pratique son métier. Dans le milieu hospitalier, il est un relais d'information central entre le patient, le médecin, l'équipe soignante et les autres services de l'institution. Il assiste une équipe pluridisciplinaire (médecins, équipe soignante, cadres administratifs) et assure la gestion administrative dans le cadre d'une organisation optimisée du parcours de soins des patients, sous l'autorité d'un ou plusieurs responsables (médecin, cadre de pôle, coordinateur de secrétariats médicaux…). Le port d'une blouse est souvent requis. Dans certains pôles de soins, il a également le rôle de collaborateur auprès du responsable du pôle incluant des responsabilités plus élargies pouvant, parfois, nécessiter la pratique de l'anglais. Dans les secteurs social et médico-social, il peut être amené à participer au montage de dossiers de demandes d'aide financière et à l'élaboration de tableaux de suivi de budgets.
Travaillant dans un environnement informatisé, rompu à la saisie informatique rapide, il utilise couramment les outils bureautiques et de dictée numérique, les outils de communication et de partage de l'information, ainsi que des progiciels ou logiciels spécifiques à l'activité : gestion du dossier du patient ou de l'usager, planification et gestion des rendez-vous. Il est amené à utiliser de plus en plus couramment des logiciels de « reconnaissance vocale » et, d'une manière générale, le système d'information de la structure.
Les contraintes d'horaires, le travail en équipe, le face-à-face avec des publics en grande difficulté (patients ou usagers), la multiplicité des tâches administratives impliquent, de la part du secrétaire assistant médico-social, une grande adaptabilité aux personnes et aux situations et des qualités humaines prépondérantes.

... lire la suite

Dans une finalité éducative  le titulaire du C.A.P. Accompagnant éducatif petite enfance conduit :

 -  des activités d’animation et d’éveil qui contribuent à la socialisation de l’enfant, à son autonomie et à l’acquisition du langage ;

-  des activités de soins du quotidien qui contribuent à répondre aux besoins physiologiques de l’enfant  et à assurer sa sécurité physique et affective ;

-  des activités liées à la collaboration avec les parents et les autres professionnels prenant en compte une dimension éthique qui permet un positionnement professionnel adapté. 

 Outre ces activités communes aux trois contextes d’exercice professionnel, le titulaire peut conduire des activités spécifiques :

-  en école maternelle : des activités d’aide pédagogique et des activités d’entretien des espaces de vie ;

-  en établissement d’accueil pour jeunes enfants et en accueil collectif pour mineurs : la participation à la mise en œuvre du  projet d’établissement et du projet pédagogique ;

- à son domicile ou celui des parents, en maison d’assistants maternels : la relation de travail avec le parent employeur, l’entretien du logement  et l’élaboration des repas.

Ces activités sont conduites avec une marge d’autonomie définie par ou avec l’employeur.

... lire la suite

Avril a créé la candidature en ligne

Remplissez en quelques minutes seulement votre dossier en ligne : nous l'avons aussi simplifié pour vous ! Transmettez-le ensuite directement au certificateur en un clic.

Parce que vos compétences méritent un diplôme !

C'est quoi la VAE ?Bien choisir mon diplômeCréer mon compte VAE
Photo de Yellowman

Votre certificateur n'a jamais été aussi proche de vous

Le certificateur est l'organisme ou son représentant qui est habilité à délivrer un diplôme, un titre ou un CQP.. Celà peut être un Ministère, une chambre consulaire, une branche professionnelle ...

Exemples de certificateurs parmi les 10 plus sollicités :

23 rue Gaston de Saporta 13100 Aix en Provence

La VAE est le 3ème moyen en France pour obtenir un diplôme. C'est le moyen d'obtenir la reconnaissance officielle de vos compétences ! Que vous soyez déjà ou non titulaire d'un diplôme, si vous avez au moins 1 ans d'expérience à faire reconnaitre, alors, la VAE est possible pour vous ! Le diplôme obtenu a exactement la même valeur qu'un diplôme obtenu en parcours scolaire ou en formation continue.

Par le dispositif VAE, la loi a reconnu que l'expérience permet d'obtenir des compétences qui ont la même valeur que celles obtenues en formation. Il suffit de rédiger un dossier (fourni par le certificateur) et d'y décrire vos expériences et ce que vous en avez appris. Un simple entretien avec un jury vous permettra ensuite de valider définitivement votre diplôme. Il existe des spécialistes de la VAE (Point Conseil, DAVA, AFPA, Pôle emploi, accompagnateurs....) qui peuvent vous en dire plus au besoin.

La VAE n'aura jamais été aussi simple

Créer mon compte gratuit maintenant